12

N°41

« Paris 16e: la bonne nouvelle de la semaine »

Un article plus récent sur le même sujet est disponible sur notre site, vous pouvez le retrouver en cliquant ici

Article du 28 février 2016
Décor © GP

Décor © GP

Mais que fait le ©Fooding? Alexandre #Cammas est-il mort? Perd-il son temps en procès inutiles? Ou se cantonne-t-il à l’Est de Paris? Voilà une maison faite pour lui, pas chère, drôle, sympa, avec son chef japonais aux fourneaux, ses patrons aveyronnais, son cadre de rade néo-industriel drôle et dans l’vent, sa mise de table bien vue, ses produits soignés à l’envi, ses frites maison, ses plats canailles, bien dans le ton de l’époque. Et nos amis du ©Fooding (ne pas oublier le ©!) n’y sont toujours pas allés!

Chèvre gratiné aux endives © GP

Chèvre gratiné aux endives © GP

Évidemment, la dite maison se trouve dans le 16e, face au métro Ranelagh et non loin de la Muette, affiche complet, preuve qu’on peut être « faubourgeois » en oubliant les thuriféraires du genre. Nous, qui sommes moins bégueules, avons sauté sur la bonne occase, signalé l’enseigne très vite, salué l’équipe dès son ouverture. Cinq mois plus tard, c’est aussi bon, ludique et charmeur avec ses plats du jour alertes, ses idées d’antan remise au goût du moment avec grâce.

Avocat et crevettes cocktail © GP

Avocat et crevettes cocktail © GP

Chèvre gratiné aux endives, avocat et crevettes sauce cocktail, saucisse de Toulouse (maison svp!) et lentilles au Serrano, dorade à la plancha, huile d’olive et haricots verts, tarte Bourdaloue (sortant du four) et formidables oeufs en neige caramélisés (une tuerie véritable!) s’arrosent de vins malicieux comme le Little Garance signé Trintignant à Uzès, formidable couplet séducteur sur la syrah en pays gardois, ou le pinotage sudafricain de chez Bellingham, échappés d’une carte des vins commentée avec astuce et tarifée d’angélique façon.

Saucisse de Toulouse aux lentilles © GP

Saucisse de Toulouse aux lentilles © GP

Bref, n’attendez pas que #Cammas et les siens y aillent. Et allez-vite voir de quel bois se chauffent les branchés gourmands du Ranelagh. En un mot: faites nous confiance!

Ile flottante © GP

Ile flottante © GP

 

N°41

41, avenue Mozart
Paris 16e
Tél. 01 45 03 65 16
Carte : 30-45 €
Horaires : 7h30-23h
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Site: n41.fr

A propos de cet article

Publié le 28 février 2016 par

N°41” : 12 avis

  • Cecilia Torres

    PS: Boudon et non Bourdon.

  • Cecilia Torres

    La cuisine est correcte mais le service de Charles Bourdon, fils des propriétaires, est détestable, arrogant et irrespectueux. Il est donc impossible de recommander ce restaurant.

  • jourdan

    l’avenue Mozart se réveille et s’anime
    un bon bistrot de quartier qui nous change des usines à bouffer du haut de l’avenue
    un accueil chaleureux
    des plats de saison
    un patron qui se met en quatre pour satisfaire tout le monde
    une addition raisonnable
    j’y reviendrai avec plaisir

  • Victoire

    C’est quoi ce Fooding ? Une nouvelle religion ? Pour que les seuls commentaires ici soient pour le défendre, c’est qu’il y a anguille sous roche.
    Soit vous travaillez tous pour la maison Fooding, soit le marketing vous a lavé le cerveau ? Je ne connais ni Gilles Pudlowski, ni le Fooding (hormis que c’est un concept marketing qu’on retrouve dans tous les magazines branchés) mais une telle levée de boucliers me sidère !

  • POPO

    Le restaurant est correct, sans plus, mais surtarifé et incapable de surprendre (sauf au moment de l’addition).
    Je commence à douter de votre indépendance.

  • Alice Grainger

    Leave Le Fooding alone! A pathetic criticism. They know their job well. I am yet to find a place Le Fooding has recommended that I don’t like.

  • Greenwatch

    Avec des haricots verts en hiver, je ne comprends pas qu’on continue à promouvoir ce genre de restauration qui n’est pas capable de suivre les saisons. Quand à votre sortie anti-fooding, c’est pathétique.

  • Isabelle N

    Nous, lecteurs, clients, amateurs de food dingue ou sage, nous aimerions surtout que ceux qui font profession d’écrire et communiquer leurs sensations gustatives le fassent avec le plus d’humour et d’humilité possible. Et évitent les conflits de clochers, voire de cour de récréation, qui n’ont rien à faire dans une chronique. Buvez donc un grand verre d’eau fraîche, et écrivez utile !

  • Victoria

    Exactement …

  • Tamo

    Cette cabale anti Fooding est ridicule, détestable et contre-productive ! Vous passez pour les « Taxi » de la critique culinaire….

  • Gérard Poirot

    La carte des vins ‘commentée avec astuce et tarifée d’angélique façon’ est surtout truffée de bouteilles standards de la maison Richard. Vraiment pas de quoi traverser tout Paris, ni même remonter la pente de l’avenue Mozart. Tout sauf un établissement pour les gourmets, qu’ils soient d’obédience fooding ou tradition.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

N°41