Auron: l’aura du Mercantour

Article du 21 janvier 2016

Auron, qui ne manque pas d’aura, est devenu médiatique et gourmand le temps d’un festival convivial, décrypté par notre correspondant PACA Alain Angenost…

BBQ des Toques Brûlées © AA

BBQ des Toques Brûlées © AA

Pour pouvoir capter une clientèle friande d’événementiel pendant un week-end, pourquoi ne pas leur en offrir un autour de la gastronomie? Sur ce thème l’association de commerçants et d’artisans d’Auron, emmenée de main de maître par Michel Guillot (de l’hôtel restaurant l’Écureuil) et Jean Max Haussy (« Décaurons »), avait demandé en 2012, à six chefs étoilés, dont Patrick Raingeard, Didier Anies , Emmanuel Ruz, Jean François Issautier, de venir officier dans six restaurants des pistes puis six de la station.

Philippe Joannes et Arnaud Tabarec © AA

Philippe Joannès et Arnaud Tabarec © AA

Le succès fut fulgurant et c’est plus d’une douzaine qui étaient au rendez-vous pour la seconde année avec comme parrain, Jacques Chibois. Pour la troisième, ce fut Alain Llorca, la quatrième, Joël Garault et cette année, du 16 au 18 janvier, Philippe Joannès. L’association des pâtissiers chocolatiers de la Côte d’Azur a suivi le mouvement et pour leur deuxième année de participation, David Faure et ses « Toques Brulées » ont fait leur « BBQ chaud show », en bas des pistes, dans une ambiance festive.

Le maigre de ligne © AA

Le maigre de ligne © AA

Terrine de queue de boeuf ©  AA

Terrine de queue de boeuf ©  AA

Chocolat douceur © AA

Chocolat douceur © AA

La foule venue nombreuse se pressait pour pouvoir déguster gratuitement de délicieuses petites choses. Parmi les chefs présents venus de plus en plus nombreux, certains étaient aux fourneaux le dimanche soir dans des établissements partenaires. Au Gratusier, en binôme avec Stephan Partoche de la Magnanerie d’Aubignosc, Arnaud Tabarec chef du Sea Sens et vedette de «Hell’sKitchen » sur NT1, régalait son monde de terrine de queue de bœuf, coulis de betteraves et légumes pickles, un œuf de poule signature, bio, cuit à 63°, shimejis (champignons asiatiques) juste saisi et lard de Patrick Duler et un maigre de ligne en croûte de pralin, patate douce, noisettes et bouillon kafir citronnelle.

Olivier, Stephan, Arnaud et Cécile © AA

Olivier, Stephan, Arnaud et Cécile © AA

Olivier Roth du Mas Candille et Cécile Veyrat, jeune pâtissière experte, terminaient l’agape en jouant leur douceur chocolatée. « Les chefs au Sommet » aura encore été en ce début d’année, la manifestation phare (à laquelle l’on a envie de s’abonner) de cette accueillante station qui a su rester naturelle.

David Faure au BBQ © AA

David Faure au BBQ © AA

A propos de cet article

Publié le 21 janvier 2016 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !