L'Ours

« Bischwiller : la maison des Wagner »

Article du 3 janvier 2016
Christelle et Jean Wagner © GP

Christelle et Jean Wagner © GP

C’est une auberge comme avant, avec sa belle cour intérieure, sa terrasse, la demeure où maman Wagner travaille le papier découpé en artiste. Cela se nommait jadis le Café du Commerce, le Café Bertrand, l’Auberge de l’Ours Noir. La maison date du XVIIe siècle. On y accueillait les montreurs d’ours. Aux commandes: Jean Wagner, qui fit des études de marketing et de sciences éco, fut moniteur à Verbier dans le Valais, avant de revenir dans la maison de famille. Son oncle est en cuisine, sa compagne Christelle le relaye à l’accueil alliant grâce et gentillesse. Et la décoration boisée, claire, lumineuse, est tout charme sur un mode sobre, rustique et raffiné à la fois.

Tarte flambée © GP

Tarte flambée © GP

Ce qu’on goûte là? Tarte flambée, fine, craquante, avec moitié crème, moitié fromage blanc, lardons fumés, risotto crémeux aux ailerons de caille, bouchée à la reine et spaetzle, palette de porc fumée servi avec du bibelasskäse et d’exquises pommes sautées, chapon aux dattes et navets, mais aussi chocolat liégeois, dame blanche, tranche de vacherin glacé et gratin d’agrumes au sabayon chocolat blanc avec sa boule de glace cannelle. Bref, de la cuisine sage, sûre, ménagère, faite à la main avec amour et exécutée sans faiblesse. Le contraire, dans un registre simple, de ce qui nous fut servi l’autre jour au Fer Rouge de Colmar.

Bouchée à la reine © GP

Bouchée à la reine © GP

Palette et bibelesskäse © GP

Palette et bibelesskäse © GP

On boit, là dessus, la bière ambrée la Perle, le fruité pinot noir de la cave Turckheim et le solide Plan de Dieu côtes du Rhône AOC de Gilles Meffre, raisonnablement tarifé 21 €. Un seul mot: réservez !

Tranche vacherin glacé © GP

Tranche vacherin glacé © GP

L'Ours

2, rue de la Couronne
67240 Bischwiller
Tél. 03 88 63 21 56
Menus : 9,20 (formule, déj.) €
Carte : 25-40 €
Fermeture hebdo. : Lundi, mardi, mercredi soir
Site: www.lours.co

A propos de cet article

Publié le 3 janvier 2016 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

L'Ours