Passion'elle

« Nice: le petit gastro des tourtereaux »

Article du 1 décembre 2015

Une jolie table méditerranéenne, découverte par notre inoxydable correspondant PACA, Alain Angenost.

Laurie & Romain © AA

Laurie & Romain © AA

La rencontre de Laurie et Romain Aimonetti, c’est un peu comme la chanson de Michel Fugain, la fin en mieux. Ils s’étaient croisés au Château Saint Martin à Vence, elle en stage cuisine auprès de Yannick Franques, lui en salle, avec comme directeur Pierre Bressan. C’est à Grasse qu’ils se sont retrouvés, chez Jacques Chibois, en sa Bastide Saint Antoine, puis à l’école des filles de Stéphane Lucas, à Bar-sur-Loup (bientôt sur le blog).

La salle © AA

La salle © AA

Ils viennent de s’installer amoureusement à Nice, en lieu et place du restaurant de Luc Salcedo qui s’est lancé dans la commercialisation de chips de socca, bien parti pour un franc succès. C’était auprès de lui et pendant trois ans que Laurie avait fait ses premières armes, découvrant sa cuisine du Sud toute en finesse, ainsi que de sa façon de gérer son petit établissement. Maintenant, c’est elle la chef et c’est bien à son tour de mitonner de jolis petits plats bien savoureux.

Soupe de lentilles © AA

Soupe de lentilles © AA

Sur le menu qui se renouvelle toutes les trois semaines, respectant le marché et la saison, la soupe de lentilles, chips de châtaigne, citron confit et pancetta, risotto artichaut et champignons, jus corsé, tomate confite, le retour de pêche (sole) cuit au court-bouillon coriandre et aneth, trofiettes (pâtes fraîches de la Ligurie) et courge rôtie et le magret de canard au thym citron et sésame torréfié, avec crémeux de courgettes et légumes de saison, font belle figure.

Pêche du jour © AA

Pêche du jour © AA

Romain dont la vocation était venue d’un grand-père, qui travailla au Lido, au Palm Beach, au Gray d’Albion et aux Gorges de Pennafort, avant Philippe Da Silva, est devenu un petit prince de l’accueil et du service. Ce grand gaillard de 29 ans, qui porte la moustache et la barbiche façon Zorro ou d’Artagnan, se fait un plaisir de vanter avec verve la cuisine de sa chérie et ses coups de cœur vinicoles faisant avec les mets de belles épousailles.

Risotto artichaut et champignons © AA

Risotto artichaut et champignons © AA

Passion'elle

14 rue Maccarani
06000 Nice
Tél. 04 93 82 24 12
Menus : 45, 65 € (dégustation)
Carte : 52 €
Horaires : 18h30-22h30
Fermeture hebdo. : Tous les soirs. Mercredi
Site: restaurant-passionelle.fr

A propos de cet article

Publié le 1 décembre 2015 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Passion'elle