> > > > Le Duc à l'Hôtel Westminster
1

Le Duc à l'Hôtel Westminster

« Nice: Denis fait le Duc »

Un article plus récent sur le même sujet est disponible sur notre site, vous pouvez le retrouver en cliquant ici

Article du 23 novembre 2015

Denis Fétisson, omniprésent à Mougins, vient de prendre en main les cuisines du Westminster niçois. Notre correspondant de la côte, Alain Angenost, nous dit tout.

Denis et l'équipe © AA

Denis et l’équipe © AA

Afin de satisfaire une clientèle mondaine avide de climat tempéré et exigeant des prestations de haute tenue, les palaces ont poussé comme des champignons à la fin du XIXe siècle. Hormis le Négresco qui illumine toujours la Promenade des Anglais, la plupart ont fini en suites d’appartements. Au Westminster, un des derniers de son rang et de sa classe, les actuels propriétaires ont lancé fin 2014, un vaste chantier de rénovation, dont le restaurant « Le Duc » et le bar dit le « W » représentent les parties les plus visibles.

La terrasse © AA

La terrasse © AA

L’architecture des nouvelles terrasses climatisées dominant la promenade et les rivages permet de jouer avec les saisons, les cloisons disparaissant dans le sol lors des températures estivales. Dominique Grau et Christophe Oliver élaborent une cuisine méditerranéenne, aux justes saveurs, signée Denis Fétisson. Ce Marseillais de 37 ans, dont Paul Bajade (des Chênes Verts à Tourtour) est le parrain, a bien fait son chemin, du Louis XV Alain Ducasse à Monaco au Moulin de Mougins, en passant par le Bateau ivre à Courchevel, le Daniel à Paris, jusqu’au Cheval Blanc toujours à Courchevel, au côté de Yannick Alleno.

Terrine de lapin © AA

Terrine de lapin © AA

Depuis 2011, il est à la tête de deux tables mouginoises réputées, la Place de Mougins et l’Amandier de feu Roger Vergé. C’est un plaisir de le retrouver à Nice, un jour par semaine en ces lieux. « On est à Nice, ici, on mange Niçois » glisse-t-il avec assurance. C’est dire que terrine de lapin à la sauge, sauce tartare, carpaccio de daurade aux saveurs d’agrumes, coulis de mangue, huile d’olive et citron vert, épaule d’agneau confite façon Bayaldi, avec pommes gaufrettes et jus au thym ou encore daube de bœuf et tagliatelle font plaisir sans malice.

Aïoli © AA

Aïoli © AA

Et chaque jour de la semaine se doit d’être marqué par un plat typique de la région. Ce vendredi, par exemple, c’est aïoli. Les desserts dont le craquant mille-feuille à la vanille ou la jolie poire Bourdaloue font de douces surprises, comme les prix des menus, déjeuner et dîner, qui savent se faire câlins. En salle, Thibault Joly veille à tout d’œil protecteur. Et le personnel semble autant stylé que motivé.

Mille-feuille à la vanille © AA

Mille-feuille à la vanille © AA

Dernière nouveauté du Westminster: son SPA de 400 m2 de dernière génération avec mur de sel dans l’espace de relaxation, pour terminer « en beauté » en dégustant une tisane ou une boisson rafraîchissante. Bienvenue au Westminster nouveau !

Vue sur mer © AA

Vue sur mer © AA

Le Duc à l'Hôtel Westminster

27 Promenade des Anglais
06000 Nice
Tél. 04 92 14 86 86
Chambres : 105-450 €
Menus : 19 (formule déj.), 25 € (déj), 35 €
Carte : 43 €
Horaires : 12h-14h, 19h-22h
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Site: www.westminster-nice.com

A propos de cet article

Publié le 23 novembre 2015 par

Le Duc à l'Hôtel Westminster” : 1 avis

  • eduard danser

    depuis le temps que j’habite à Nice, env cinq ans je viens fréquemment au restaurant Le Duc et j’ai vu tous les développements dans les cinq années. Je suis encore toujours impressionné par la qualité des mets et le service des employés; en bref c’est toujours un plaisir de revenir.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Duc à l'Hôtel Westminster