> > > > AG les Halles
3

AG les Halles

« Paris 1er: Geaam investit les Halles »

Article du 2 novembre 2015
Alan Geaam © GP

Alan Geaam © GP

Façade © GP

Façade © GP

Le lieu ? Vous le connaissez: un ancien rade des Halles  – c’était l’Autobus Impérial – qui a gardé son grand comptoir, son haut-plafond à verrière, ses beaux espaces. Alan Geaam, d’origine libanaise, natif du Libéria, passé à Prague et à Milan, parisien depuis 1999, qu’on connaît à l‘Auberge Nicolas Flamel et au AG, face au marché St Germain des Prés, l’a repris avec entrain, redécoré, rebaptisé, lui donnant une identité neuve. Gastro, mais relax, avec des formules plaisantes, jouant, selon ses propres termes, l’extraordinaire et l’ordinaire.

Noisettes et basilic © GP

Noisettes et basilic © GP

Huître, bar, pomme Granny, fenouil © GP

Huître, bar, pomme Granny, fenouil © GP

Pour 30 € au déjeuner, on se fait plaisir entre la poêlée de champignons, avec ses gnocchis de châtaigne, son jus persillé, son sabayon miso, sa raviole de foie gras en aigre-doux à la courge butternut, mandarine, poudre de cacahuète et écume ou encore le joli tartare d’huître et bar dans la fausse coquille d’huître en porcelaine, avec  lamelles de pomme Granny.

Poêlée de champignons et sabayon © GP

Poêlée de champignons et sabayon © GP

Raviole de foie gras et clémentine © GP

Raviole de foie gras et clémentine © GP

On n’oublie pas -, en liminaire, le joli sablé noisettes au basilic, ni, en plat du moment, le filet de maigre au risotto de riz noir vénéré, ses couteaux iodés (quoique pas forcément utiles dans un plat qui l’est déjà) avec sa vierge de salicorne ou encore le tendre cochon de lait en pot au feu. Bref, du bon, du franc, du généreux, frisant parfois le trop-plein, qui vient d’un alchimiste des saveurs, aimant corser les goûts, marier les genre, mais retombant sur ses pattes.

Maigre et riz noir vénéré © GP

Maigre et riz noir vénéré © GP

Pot au feu de cochon de lait © GP

Pot au feu de cochon de lait © GP

Les vins au verre ont de la tenue (chablis de William Fèvre, irancy du domaine Bersan) et les desserts sont réussis sur le mode de la recréation heureuse d’idées traditionnelles avec une touche voyageuse: glace fromage blanc et mangue, savarin aux fruits exotiques ou (très léger) cheese-cake citron-yuzu. Le plateau de fromages est alléchant, la confiture de coing qui l’accompagne donne envie de tout goûter (notamment la fourme d’Ambert), le lieu a du coffre et de la générosité. Réservez !

Glace fromage blanc, mangue © GP

Glace fromage blanc, mangue © GP

Savarin exotique © GP

Savarin exotique © GP

Cheese-cake citron-yuzu © GP

Cheese-cake citron-yuzu © GP

AG les Halles

14, rue de Mondétour
Paris 1er
Tél. 01 42 61 37 17
Menus : 18 (formule déj.), 30 (3 plats, déj.), 42 (6 plats, déj.), 39 (3 plats, dîner), 55 (6 plats, dîn.) €
Carte : 45-55 €
Horaires : 12h-14h, 19h-22h30
Fermeture hebdo. : Dimanche
Métro(s) proche(s) : Etienne Marcel, Châtelet - Les Halles
Site: ag-restaurant.fr/les-halles

AG les Halles” : 3 avis

  • G. Lemoine

    Au cœur des Halles, dans un beau décor contemporain, une très bonne table.
    La carte est très courte 4/5 choix par service, mais la qualité de la cuisine est au top. En entrée nous avons dégusté les raviolis de fois gras et la poêlée de champignon de hautes voilées. En plat le pot au feu de cochon de lait est très bon. Bonne cave.
    Seul bémol, un service très décontracté et un peu approximatif. Mais le lieu vaut par la qualité de la vu sine, qui plus est à un coût assez raisonnable.

  • Fermé dim. C’est indiqué en fin d’article…

  • Ducroquet

    J’espére la même qualité qu’à Saint Germain des prés.
    Peut on savoir si c’est ouvert le dimanche ?

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

AG les Halles