La Môme

« Cannes: sous le signe des jumeaux »

Article du 10 juin 2015

Une table alerte qui perce à Cannes, dénichée par notre correspondant de la côte, Alain Angenost.

Giovanni Barbieri © AA

Giovanni Barbieri © AA

La Môme Moineau, chanteuse des rues des années vingt, à Paris, devenue milliardaire par son mariage avec un Américain fortuné, possédait la fameuse villa « Bagatelle » à Cannes. C’est cette personnalité rocambolesque qui a donné l’idée du nom de ce nouveau rendez-vous gourmand cannois à deux jumeaux attachants, Antoine et Hugo Lecorche (Le Baoli, la Plage du Majestic, etc.).

Antoine et Hugo Lecorche © AA

Antoine et Hugo Lecorche © AA

À deux pas des palaces et du Palais des Festivals, dans le Carré d’Or, ces deux bons pros vous attendent pour dîner dans une ambiance festive ou plus calmement sur sa terrasse dans une impasse sans circulation. Avec professionnalisme et gentillesse , ils reçoivent le Tout-Cannes et environs de belle humeur.

Ravioles d'asperges © AA

Ravioles de jaune d’oeuf et asperges © AA

La décoration de leur restaurant-bar est à la fois intime et chaleureuse. Et, en cuisine, Giovanni Barbieri, chef aux racines sardes, marie sans esbroufe la fraîcheur et la saison, en des saveurs méditerranéennes et italiennes qui font de toniques assiettes. Terrine de légumes confits, basilic, carpaccio de bœuf, primeurs du jardin et gorgonzola, raviolis farcis au jaune d’œuf et asperges, risotto au parmesan et truffes d’été sont épatants.

Carpaccio © GP

Carpaccio © GP

Il y aussi la presa de pata negra au grill, le filet de daurade aux herbes, le tiramisù, comme baba au rhum, qui chantent la région et la péninsule. La nuit s’étend, la musique monte, les conversations et les rires aussi. A la Môme, demain est un autre jour.

Tiramisu © AA

Tiramisu © AA

La Môme

6 impasse Florian
06400 Cannes
Tél. 04 93 38 60 95
Carte : 55-70 €
Site: www.lamomecannes.com

A propos de cet article

Publié le 10 juin 2015 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

La Môme