1

Le Château Saint-Martin

« Vence: la nouvelle donne du château Saint Martin »

Un article plus récent sur le même sujet est disponible sur notre site, vous pouvez le retrouver en cliquant ici

Article du 5 juin 2015

Le château Saint-Martin à Vence a mis sa nouvelle équipe en place. Visite guidée de notre correspondant de la côte Alain Angenost…

Table avec vue mer © AA

Table avec vue mer © AA

Bâti sur les légendaires ruines de l’ancienne commanderie des Templiers, le Château Saint Martin a fière allure, dans son parc poétiquement boisé. Ce bijou de Relais et Châteaux, membre de la Oetker Collection (Éden Roc, Bristol, Apogée, Brenner Park), qui n’ouvre désormais ses portes que six mois par an, toute l’équipe rejoignant l’Apogée de Courchevel pour la saison hivernale, baisse ses prix, s’ouvre aux visiteurs gourmands en jouant la carte du bistrot chic avec art.

Jean-Luc Lefrançois, Eve Moncorger et Géraud Tournier © 

Jean-Luc Lefrançois, Eve et Géraud Tournier ©

Son domaine hôtelier compte 52 suites de très grand confort, décorées avec une éclatante sobriété, dont six villas privées, sans omettre tennis, piscine chauffée, spa, fitness, héliport. Autant dire que les cinq étoiles y brillent allégrement. Cette année, son restaurant « le Saint Martin » inaugure sa nouvelle terrasse à la vue exceptionnelle sur la Méditerranée et les reliefs avoisinants. Aux commandes, le Rouennais Jean-Luc Lefrançois, qui connaît sa gastronomie sur le bout des doigts.

Les sardines ©  AA

Les sardines ©  A

Ce brillant garçon, passé par le Bristol, le Ritz, le Crillon, Hélène Darroze, le Relais Louis XIII, Prunier et Dominique Bouchet, sait sublimer le terroir, alliant l’esthétique et le goût avec brio sans fioriture inutile. La sardine (en fine tarte d’amandes, cébettes, fenouil, aïoli), l’œuf mollet (en coque de brioche aux légumes de printemps), le saint pierre (en filet, grillé, asperge, avec ail des ours, tomate séchée), le loup de ligne (en croûte de pistaches, polenta aux olives, artichauts poivrade) et la canette (en filet, rôtie, carottes nouvelles, dés de pain d’épices, chutney de melon) charment sans façon.

Loup de ligne © AA

Loup de ligne © AA

Avec le chocolat Illanka (douceur coco, cassis) et la fraises (meringue fondante et croquante, sorbet bergamote), sa jeune pâtissière, Ève Moncorger- qui n’est autre que l’arrière petite-nièce de Jean Gabin -, exécute de savoureux desserts qui ne font pas de cinéma. Aux commandes du service, on retrouve une « vieille connaissance », avec Géraud Tournier qu’on connut chef sommelier chez Ledoyen au temps de Christian Le Squer et qui fut le sommelier de l’année au Pudlo 2010. Ce natif du Cantal qui supervise la riche cave comme celle de l’Apogée, mène aussi, depuis cette année, la direction de la restauration des lieux.

Canette © AA

Canette © AA

Comptez sur lui pour dénicher le flacon de vos rêves, vous proposer l’alliance vins/mets, vanter « le » plat du moment, livrant ses bons conseils sans emphase et avec sagacité. Son sens de l’accueil, comme le professionnalisme du personnel de salle de ce havre de détente, de calme et de gourmandise, élu récemment « hôtel de luxe le plus romantique au monde », fait tranquillement merveille. Bref, voilà un château de rêve à redécouvrir.

Chocolat Illanka © AA

Chocolat Illanka © AA

 

Le Château Saint-Martin

2490 Avenue des Templiers
06142 Vence
Tél. 04 93 58 02 02
Chambres : 260-770 €
Menus : 36 (formule déj.), 46 (déj.), 75, 120 €
Carte : 90-110 €
Site: www.chateau-st-martin.com

A propos de cet article

Publié le 5 juin 2015 par

Le Château Saint-Martin” : 1 avis

  • Très bonne chronique, quelle belle ville que Vence.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Château Saint-Martin