La cuisine italienne de mère en fille

Article du 10 avril 2015

Lia donne à voir, fait saliver et rêver. Les pâtes en folie, les macaroni, les stracci, les linguine, comme les spaghetti, la polenta, la frittata, la roulade de veau aux cèpes, le gâteau de riz aux fraises et autres délices, sans omettre sauces bolognaise, napolitaine sont racontés, expliqués, vantés ici avec minutie et passion.

La cuisine italienne de mère en fille, de Leda Vigliardi Paravia, traduit de l’italien par Benedict Beaugé (Albin Michel, 288 pages, 15 €).

A propos de cet article

Publié le 10 avril 2015 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !