> > > > La Rôtisserie aux Barmes de l’Ours

La Rôtisserie aux Barmes de l’Ours

« Val d’Isère: les Barmes côté Rôtisserie »

Un article plus récent sur le même sujet est disponible sur notre site, vous pouvez le retrouver en cliquant ici

Article du 4 mars 2015
La salle © GP

La salle © GP

C’est la table conviviale et cosy des Barmes de l’Ours, ni fromagère comme le Coin Savoyard, ni tout à fait gastro comme la Table de l’Ours. Mais un lieu affable, avec sa belle déco en rondins où s’exprime le chef Alain Lamaison sur un mode mineur.

Calamars sautés © GP

Calamars sautés © GP

Plats du buffet en folie (homard en bellevue, saumon mariné, tomates/mozzarella) ou hors d’oeuvre plus travaillés sur un mode relaxe qu’on dirait « bistronomique » (exquis calamars sautés au piment d’Espelette et jambon sur le mode basque) plaisent sans mal.

Blanquette de veau aux morilles © GP

Blanquette de veau aux morilles © GP

On ajoute les viandes de qualité à la broche (poulet fermier, agneau croustillant), les cocottes mijotées (blanquette de veau aux morilles), les poissons du jour (lieu rôti à la plancha avec ses légumes craquants). Plus d’exquis desserts du buffet (tarte au chocolat ou aux framboises, soupe de fraises au vin rouge, glace myrtille), sans omettre une carte de vins d’un surprenant éclectisme qui constitue l’un des points forts de la demeure.

Soupe de fraises © GP

Soupe de fraises © GP

Tout le Médoc est là à la fête, avec beaucoup de seconds crus (fiefs de Lagrange, goulée de Cos d’Estournel) ou de bourgeois mésestimés (Tronquoy Lalande). Mais la Suisse,  comme le remarquable pinot noir genre grain de génie dit « Pinot Grain » de Marie-Thérèse Chappaz, et la vallée du Rhône dans ses grandes largeurs, est ici à la fête.

Le service © GP

Le service © GP

La Rôtisserie aux Barmes de l’Ours

A propos de cet article

Publié le 4 mars 2015 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

La Rôtisserie aux Barmes de l’Ours