> > > > Le Pont Tournant au Régent Petite France

Le Pont Tournant au Régent Petite France

« Strasbourg: du neuf au Pont Tournant »

Article du 23 février 2015
A table © GP

A table © GP

Le Pont Tournant? La table du Régent Petite France, qui est l’hôtel de luxe au coeur du quartier historique de charme de Strasbourg. La maison a vue sur le fameux pont qui tourne et permet aux péniches de filer à la paresseuse sur l’eau du canal, mais aussi les belles demeures à colombage de la rue du Bain aux Plantes, comme la voisine Maison des Tanneurs. La nouveauté de la demeure: un nouveau, Boris Derendinger, venu de l’orbite Westermann, qui a travaillé au Burehiesel puis au Sofitel Vienne, sous le sceau du grand Antoine, est venu donner un coup de nerf au lieu.

Foie gras en pot au feu © GP

Foie gras en pot au feu © GP

La maison, sous la houlette de Sandrine Hugonot, venue du Sofitel, possède du panache et du style, le service sourit avec grâce et la cuisine est prometteuse, alléchante et rieuse, gardant des racines alsaciennes évidentes. Ainsi le joli foie gras poché dans un bouillon de pot au feu (de canard) avec son consommé de légumes, l’omble chevalier au court bouillon (découpé en fines lamelles, quoiqu’un peu riquiquis) avec sa purée de céleri, sa vinaigrette aux agrumes et huître végétale ou encore cromesquis d’escargots avec crémeux de pommes de terre au beurre noisette font des entrées sérieuses.

Sandre en matelote © GP

Sandre en matelote © GP

Il y a encore la matelote de sandre au riesling (dont on pourrait corser le goût), ses spaetzle au fromage blanc, le maigre rôti aux poireaux torréfiés, son condiment à bas de pignons de pin et citron confit joliment piquant plus le végétarien et ludique risotto de céleri crémeux aux truffes noires. C’est juste de ton, même si ça et là on pourrait visser quelques boulons, opérer certains réglages d’assaisonnement. Mais le ton général est bon, comme le préfigure l’amuse-gueule du moment: un tartare de saint-jacques aux oeufs de harengs et coulis de cresson, joliment vu, vif et acidulé.

Crémeux de fromage blanc © GP

Crémeux de fromage blanc © GP

Le pinot noir V (pour Vorburg) des Muré à Rouffach au Clos Saint-Landelin fait une bouteille charmeuse et les desserts (tartelette sablé breton avec crème chocolat-caramel, poire rôtie, parfait cacahuète, bien joli Picon bière revisité ou crémeux fromage blanc et cardamome avec salade d’agrumes et crumble pistache) ne manquent ni de séduction, ni de caractère. Un regret: les formules à prix fixes, types menus à deux ou trois plats, ont disparu de la carte… même si celle-ci reste raisonnable.

Boris Derendinger © GP

Boris Derendinger © GP

Le Pont Tournant au Régent Petite France

5, rue des Moulins
67000 Strasbourg
Tél. 03 88 76 43 43
Carte : 65 €
Horaires : 19h-22h
Fermeture hebdo. : Tous les midis. Lundi, mardi
Site: www.regent-petite-france.com/restaurant-bar/restaurant-le-pont-tournant

A propos de cet article

Publié le 23 février 2015 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Pont Tournant au Régent Petite France