> > > > Il Sole di Ranco

Il Sole di Ranco

« Lac Majeur: le soleil des Brovelli »

Article du 12 novembre 2010

Tous les Brovelli © Maurice Rougemont

Depuis 1870, cinq générations de Brovelli régalent les voyageurs du lac Majeur. C’était jadis une maison simple, une salle douce et le repos sous les ombrages d’arbres centenaires. C’est devenu une halte de grand charme, un Relais & Châteaux, après le rachat d’une demeure annexe : un palazzo sobre, sa terrasse sous la tonnelle et le lac, sa piscine dont la vue porte vers l’autre rive.

Un balcon sur le lac © Maurice Rougemont

On pourrait venir à Ranco pour la beauté du paysage et la douceur de l’air, la visite de Stresa et des îles Borromées, Madre, Pescatore ou Bella. Mais une étape à Ranco est comme une halte volée au temps, une échappée dans la promenade. On prend le temps de boire au bistrot maison, sis en belvédère face au lac, avant de goûter ici aux dernières créations du moment.

Italia goûte avec sérieux © Maurice Rougemont

Italia, la maman, assure l’accueil avec un dynamisme exceptionnel. Carlo, le chevelure blanche, veille d’un œil attendri  sur Davide et sa jeune équipe performante, tandis qu’Andrea, l’autre fils veille sur l’hôtel. Ce que vous mangerez là ? Des choses douces, simples ou savantes, exquises et tendres, qui ont le goût de l’Italie heureuse. Les raviolis au mascarpone ou version carbonara avec son lard craquant, le carpaccio de scampi avec sa bisque relevée d’abricot, les spaghetti au crabe ou le risotto à la mousse de parmesan et aux pistils de safran : des plats qui ont  ici le ton de l’évidence.

La maison des Brovelli © Maurice Rougemont

Il y aussi les « raviolone » de homard avec soupe à l’oignon, tomate fraîche et chèvre émulsionné, sans omettre cette exquise « vieillerie » que sont les brochettes de perche panée avec leur sauce mayonnaise légère. On y ajoute l’exquis frito misto, l’omble chevalier à peine cuit avec sa moutarde glacée ou les fameuses lasagnes tricolores dits « del Sole », flanquée de scampi et d’une fine sauce sauternes.

Davide face au lac © Maurice Rougemont

La cuisine est là comme un jeu et comme un voyage. Le soir, on prépare l’excursion du lendemain. On ira visiter la forteresse médiévale des Borromée et son musée de la poupée, au bourg voisin d’Angera, ou l’on sillonnera les ruelles commerçantes de Stresa. La vie sera douce et heureuse comme un rêve de Stendhal. Les Alpes sont là grandeur nature. Ce sont elles qui offrent les fromages de montagne qui ornent un plateau divin. On aura fait un sort, auparavant, au veau pané, si tendre, à la milanaise. Et, in fine, aux jolies compositions glacées qui feront entrer dans de jolies coupelles, un soufflé aux biscuits d’ici.

Davide et Carlo Brovelli © Maurice Rougemont

Les vins seront du Piémont, de Vénétie ou de Toscane. Il y aura aussi le Lagrein du Haut Adige et le rouge séveux d’ici. Le temps ne se compte pas à Ranco où l’on vit à l’heure du soleil, où un repas à la fraîche est une promesse de bonheur.

Au salon des Brovelli © Maurice Rougemont

Il Sole di Ranco

Piazza Venezia 5
21020 Ranco
Italie
Tél. +39 0331 976507
Chambres : 176-242. Suites: 319-361 €
Menus : 90, 115, 140 €
Carte : 80-150 €
Site: www.ilsolediranco.it

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Il Sole di Ranco