> > > > Gilles Marchal
7

Gilles Marchal

« Paris 18e: Marchal, jamais trop star »

Un article plus récent sur le même sujet est disponible sur notre site, vous pouvez le retrouver en cliquant ici

Article du 11 janvier 2015

Notre avocat gourmet Didier Chambeau a été emballé par la toute neuve pâtisserie de Gilles Marchal et ses gâteaux, moins par le personnage qui joue les hommes invisibles dans sa chic boutique.

La façade © DC

La façade © DC

Il avait un nom avant d’avoir une adresse. C’est à présent chose faite. Gilles Marchal, ancien chef pâtissier du Plaza Athénée puis du Bristol, à l’arrivée d’Eric Fréchon, est devenu, en 2007, le directeur de la création de la Maison du Chocolat. C’est dire que cet artisan de talent, natif de Lunéville, connaît petits et grands secrets de l’univers du luxe gourmand qui se joue au quotidien Faubourg Saint Honoré ou à Saint-Germain des Prés. Qui ne rêvait de ses pâtisseries sans ne pouvoir venir les déguster dans un restaurant étoilé d’un palace parisien…

Délices sucrés © DC

Délices sucrés © DC

Un rêve qui devient réalité dans cette rue de Montmartre, un lieu chargé d’histoire qui assurément en compte à présent une de plus ! Une élégante boutique à l’angle des rues Ravignan et Garreau, chemin mythique et raide qu’empruntait Gertrude Stein en 1906, arrivant transpirante et essoufflée dans l’atelier de Picasso au Bateau Lavoir situé à deux pas, pour poser chez le maître qui tenait tant à faire son portrait lui faisant inlassablement recommencer la pose, faute de maîtriser son modèle. En vitrine, des viennoiseries toutes dorées, croissants, pains au chocolat, chouquettes, pains aux raisins, croissants aux amandes et noix, une invite à entrer pour déguster ces délices sucrés. Gourmandise, quand tu nous tiens…

Eclairs et tartes citron © DC

Eclairs et tartes citron meringuée © DC

Casse noisette, un biscuit noisette, crème au beurre, couche de ganache à la manière d’un opéra, le Dôme, un biscuit dacquoise avec crème pralinée, couche de vanille, mousse au chocolat avec glaçage chocolat, les éclairs de toutes sortes, praline, ganache chocolat, caramel, café avec fève torréfiée. Un mille feuille crème noisette et praline faisant divinement craquer, l’un des meilleurs qui soit, au feuilletage inversé, d’une exceptionnelle légèreté. Exquise petite tarte au chocolat, moitié Caraïbes, moitié Guanaja, avec une pâte sablée et une fine couche de praline croustillante. La tarte au citron meringuée donne envie.

Confitures © DC

Confitures © DC

Gilles Marchal, ce sont aussi des confitures, des guimauves, des chocolats, dont cet orfèvre connaît sans conteste la saveur de chaque fève. Ici, on pêche par gourmandise sans hésiter le temps du remord, pour se donner soit même l’absolution ! Nous ne pourrons malheureusement pas, comme à notre habitude, vous dévoiler quelques secrets appétissants, cet artisan de renom ne nous ayant pas permis de le rencontrer malgré notre patience et notre gentillesse à le faire connaître, pour vous permettre de partager « avec ses mots », la juste mesure de ses petits bijoux sucrés qu’il présente à un prix de grande joaillerie, qualité oblige. Son art est une évidence.

Casse noisette © DC

Casse noisette © DC

Pour ceux qui auront la chance de capter son intérêt, nul doute que l’homme sera plus disert et promis à la gloire de son enseigne pour les habitants de la butte, une fois intégré le coût de ces merveilles dont il ne sera pas évident d’en faire son quotidien. Et si l’esprit « palace », souvent déroutant pour ceux qui ne les fréquentent guère, est présent dans ce savoir-faire avec en sus un packaging de grand luxe, peu importe que l’accès à cette montée bien raide ne soit guère encourageante tandis que le stationnement improbable ne facilitera pas l’expédition gourmande on l’envisage motorisée.

Babas, dômes © DC

Babas, dômes © DC

Gilles Marchal

9, rue Ravignan
Paris 18e
Tél. 01 85 34 73 30
Horaires : 8h-20h
Fermeture hebdo. : Lundi
Métro(s) proche(s) : Abbesses

A propos de cet article

Publié le 11 janvier 2015 par

Gilles Marchal” : 7 avis

  • Camille

    Tout à fait d’acord avec vous Monsieur Pudlowski, ce Gilles Marchal fait certainement de bonnes choses mais à un coût exhorbitant – prix parisiens -, et l’accueil et le service attendus pour un tel produit de luxe ne sont pas au rendez-vous. Il est descendu dans la boutique mais pas un regard pour la clientele, passe encore.
    Par contre on m’a remis la pâtisserie et la madeleine achetées, emballées dans une boîte en carton et un sachet papier, dans un sac plastique (en bambou recyclé?) tout fin et qui ne tient pas la patisserie à plat, résultat peu glorieux en arrivant à la maison. Dommage pour un tel travail et un tel prix ! Un peu surfait donc, même si les desserts sont alléchants.

  • Sophie

    Les créations de Gilles Marchal sont excellentes et sa petite pâtisserie à Montmartre adorable.
    Gilles Marchal était présent en boutique chaque fois que j’y suis allé et il a un mot aimable pour chacun de ses clients.
    Station de métro Abbesses et oui Montmartre ça monte un peu mais ça va c’est pas l’Everest non plus 🙂
    Régalez vous bien !

  • Marc

    Allez juste goûter pour vous faire votre propre idée
    Le croissant aux amandes est léger et fin le feuillage superbe
    Le paris Brest revisite avec une crème de praline dans le fond un régal !!! Et les simples madeleines se laissent délicieusement
    manger une super adresse des produits frais une presentation parfaite

  • Pour notre part, nous sommes plus qu’heureux que Gilles Marchal ait choisi la Butte, et tant pis pour ceux qui n’auront pas le courage de grimper jusqu’en haut, ils manqueront un grand moment de gourmandise !!! D’autant que monsieur Marchal est vraiment très sympathique et tout sauf invisible…

  • Vialars

    J’irais avec plaisir mais il est vrai qu’il faut avoir de bonnes jambes pour monter cette rue bien raide ….

  • De Cuvier

    Une pâtisserie qui demande des efforts qui ne sont pas forcément récompensés par un accueil franc et chaleureux, ni par des créations d’exception… Je ne pense pas que Montmartre soit le bon endroit pour installer une pâtisserie empreinte d’une touche snobisme.

  • jean michel Mamers

    Encore, un artisan sûrfait, ce Mr Marchal, d’après vos commentaires Mr Pudlowski, avec des créations somme toutes basiques..Notez que cela n’est pas mal non plus, à la Réunion avec des pâtisseries innovantes mais de qualité moyenne, comprises entre 5 et 6 € !!!

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Gilles Marchal