Aureole

« New York: les délices de l’Auréole »

Article du 16 décembre 2014
Ambiance côté brasserie © GP

Ambiance côté brasserie © GP

On a connu Charlie Palmer il y a une vingtaine d’années, lorsqu’il tenait table discrète au coeur de l’Upper East Side, entre Park Avenue et Madison, avec peu de couverts et alors qu’il constituait la brillante et discrète recrue US des Relais & Châteaux. Depuis, ce chef bûcheur, qui dirigea les fourneaux du River Café à Brooklyn, a créé et développé un empire de la Californie (Napa Valley, Sonoma, San Francisco) à Las Vegas, en passant par Washington, Reno et la Costa Mesa. Reste que sa première enseigne demeure son premier emblème.

Thon hamachi © GP

Thon Hamachi et mandarine © GP

Foie gras chaud au coing © GP

Foie gras chaud au coing © GP

La maison a été déplacée à Times Square, dont il constitue la perle gourmande, joue en deux temps, brasserie chic d’un côté, table cosy de l’autre, avec des tables bien mises, une cave d’exception (aussi bien européenne et hexagonale qu’US), un service stylé sous la houlette du français Charles Pouchot, qui fut jadis maître d’hôtel chez Daniel Boulud, et le chef anglais Marcus Glendow-Ware, qui travailla notamment à Londres à l’Oak Room avec Marco-Pierre White. Sachez que tout ce qui se propose là, avec efficacité, précision, talent, est frappé du sceau de la légèreté.

Black cod au bok choy © GP

Black cod au bok choy © GP

Joue de boeuf braisée © GP

Joue de boeuf braisée © GP

Chocolat crémeux © GP

Chocolat crémeux © GP

Ni chichi, ni falbalas, mais le goût juste, avec des produits d’ici et de guère loin accommodés en finesse: thon hamachi cru relevé de ponzu, patate douce, radis blanc et mandarine, foie gras de la vallée de l’Hudson joliment escalopé et flanqué de coing rôti, pomme verte, courge caramélisée – une bien jolie composition aigre douce à la sonorité US -, morue noire de l’Alaska au chou bok choy, navet nain, oignon en pickles et vinaigrette dashi-yuzu ou encore joue de boeuf Wagyu braisée avec choux de Bruxelles, salsifis, raifort et jus de boeuf sont joliment balancés.

Service © GP

Service © GP

On ajoute des vins dans le ton, comme le chardonnay californien Patz and Hall de Dutton Ranch finement noiseté et la séductrice syrah Soliste « Out of the Shadow », comme le dessert d’enfance sur le thème du chocolat crémeux avec mousse caramel chocolat, glace noisette et croustillant praliné. Le tout est proposé dans un menu dégustation qui, pour 125 $, constitue un rapport-qualité d’excellence. A découvrir dans une ambiance new yorkaise, gaie, distinguée, survoltée.

Charles Pouchot et Marcus Glendow-Ware © GP

Charles Pouchot et Marcus Glendow-Ware © GP

Aureole

135 West 42nd Street
10036 New York
États-Unis
Tél. +1 212-319-1660
Menus : 80, 125, 148 € (environ : 65, 102, 121 €)
Carte : 55 (brasserie)-135 $ (environ : 45-110 €)
Horaires : 11h45-14h15, 17h-22h
Fermeture hebdo. : Samedi midi, dimanche midi
Site: www.charliepalmer.com/aureole-new-york

A propos de cet article

Publié le 16 décembre 2014 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Aureole